Connexion
DJEBIBINA

 Carte de l'Atlas archéolgique de la Tunisie : Feuille XLVIII

Megazoom Image Viewer

Les renseignements relatifs aux ruines contenues dans cette carte ont été recueillis sur le terrain par :

MM. les lieutenants Durand, Guillaumat, Louis, Sar et Vimpffen.


 

3. Henchir-Aïn-el-Fress. Etablissement agricole. Débris de meules. Chapiteau.

5. Henchir-Saadine. Nombreux restes de constructions. Vestiges de pressoir et de moulins à huile. Sur un mamelon, édifice carré de 0 mètres sur 5.

4. Henchir-Sidi-Mabrouk. Restes d'une grande exploitation rurale. Citernes. Pressoir à huile.

9. Bir-Chaouch-Ali. Ancien puits romain. Grande citerne de 10 mètres de diamètre. Réservoir à contreforts.

11. Henchir-el-Mestir. Restes d'un petit bourg. Citernes.

15. Djebibina. Restes d'un bourg. Nombreuses pierres romaines dans les cactus ou employées dans les gourbis. (Guérin, Voy. arch., II, p. 343).

26. Moulin à huile. Tombe.

27. Moulin à huile. Nombreuses pierres taillées.

28. 29. MVSVC [MVN. MVSVCENSE] (Henchir-Karachoun). Ruine très importante. Restes d'un édifice précédé de colonnades ; grandes citernes. Deux fortins byzantins. Beaucoup d'inscriptions. (Bull. des Antiq. afric., 1884, P- 70 ; Bull. arch. du Comité, 1886, p. 202 ; R. Cagnat, Nouvelles explorations, p. 8 ; Tissot, Géogr., II, p. 603 ; C. I. L., VIII, p. 1244.)

30. Henchir-Debbeb. Pierres taillées. Meule. Chapiteau. Tombes.

31-32. Aïn-es-Sif. Ruines assez importantes. Fortin byzantin. Débris d'inscriptions. Cippe hexagonal avec représentations figurées sur chaque face (32). (Bull. arch. du Comité, 1894, p. 238 et pl. XVIII.)

33. Henchir-el-Hammam. Pierres de taille et vestiges d'un aqueduc dont les arcades mesuraient 6 mètres.

44- Henchir-el-Ourazla. Restes d'un petit centre. Con­duite d'eau. Citernes.

55. El-Blida. Enceinte rectangulaire de 200 mètres de côté sur 100.

49- Henchir-Nebana. Ruine assez étendue. Traces de constructions nombreuses, mais presque entièrement rasées. (Guérin, Voyages, II, p. 342 ; C. I. L., VIII, p. 19 et 925.)

61. Henchir-Beguar. Nombreuses pierres taillées. Colonnes et chapiteaux.

68. Pressoir à huile ; les meules sont encore en place.

69. Aïn-Emedjnib. Nombreux débris de colonnes. Chapiteaux. Tombes. Citernes. (Bull. arch. du Comité, 1894, p. 239.)

71. Restes d'un aqueduc.

73. Pont romain sur l'Oued-Nebana, long de 55 mètres et large de 7m,65. Sept arches encore existantes. (Voir la figure ci-jointe exécutée d'après la photographie et les relevés de M. le Capitaine Le Breton.) et conduite par un aqueduc dans un second bassin réservoir (Tissot, Géogr., II, p. 561). M. Cagnat a proposé (Expl., II, p. 27) de placer en cet endroit la station d'Aggersel ; Johannes Schmidt a combattu cette opinion (C. I. L., VIII, p. 1162).

 

174. Dar-el-Aroussi. Ruines d'une certaine étendue (C. I. L., VIII, p. 1162).

175. Réservoir.

176. Barrage de l'Oued-el-Boul, long de 124 mètres (fig. 4) ; il servait de passage à la route de Carthage à Hadrumète (La Blanchère, L'aménagement de l'eau, p. 61 et suiv.).

180. Mur en blocage, formant quai le long de l'Oued el-Boul (La Blanchère, L'aménagement de l'eau, p. 64).

181. Ouvrages destinés à répartir les eaux de l'Oued el-Boul ; grands murs en blocage (La Blanchère, L'aménagement de l'eau, p. 64).

182. Sidi-Fath-Allah. Ouvrages hydrauliques. M. de La Blanchère (L'aménagement de l'eau, p. 66 et note 1) admet qu'on pourrait placer en cet endroit la station d'Aggersel.

186. Barrage de l'Oued-Brek (La Blanchère, L'aménagement de l'eau, p. 53).

188. ORBITA ( ? ?) (Bordj-el-Assa-el-Jeriba ou Bordj-Hammam). Ruines d'un fortin (Tissot, Géogr., II, 149).