Connexion
GHARDIMAOU

Megazoom Image Viewer

   Les renseignements relatifs aux ruines comprises dans cette carte ont été recueillis sur le terrain par :

MM. les capitaines Benoit et Zeil, les lieutenants Choleski, Jourdain, Maignien et Sallé.


 

5. AD AQVAS (Henchir-Hammam-Ali-Daoua). Source thermale chaude. Vestiges de thermes romains (Tissot, Le bassin du Bagrada, p. 20 et suiv. ; Géogr. comparée de l'Afrique, II, p. 280 et suiv. ; Enquête sur les installations hydrauliques, II, p. in, n° 2).

7. THVBVRNICA [COL.] (Sidi-Ali-bel-Kassem). Grandes ruines. Beaucoup de monuments encore debout ou reconnaissables : Trois temples, un consacré à Mercure, un autre à Saturne ; curie ? ; arc de triomphe ; deux établissements thermaux, dont un recouvert par le marabout ; grand pont sur l'Oued-Enja ; mausolée ; aqueduc amenant l'eau de l'Oued-el-Madene dans de grandes citernes publiques. Forteresse byzantine en forme de trapèze. Inscriptions (Tissot, Le bassin du Bagrada, p. 25 et suiv. ; Géogr., II, p. 280 et suiv. ; Cagnat, Explor. en Tunisie, II, p. 86 et suiv. ; Carton et Chenel, Bull. arch. du Comité, 1891, p. 161 et suiv. (avec plans) ; Carton, Ibid., 1908, p. 410 et suiv. (temple de Saturne et thermes ; cf. Comptes rendus de l'Acad. des Inscr., 1907, p. 380 et suiv.) ; Revue tunisienne, 1897, p. 41 et suiv. (alimentation en eau) ; 1908, p. 342 et suiv. ; C. I. L., VIII, p. 1428 et 2543.

14. Henchir-Aïn-Roumana. Source jaillissant dans un réservoir aménagé sur les premières pentes de la colline, édifice quadrangulaire.

16. Agglomération de quelque importance. Tombes.

20. Henchir-ben-Douaïa. Ruines assez vastes. Nom­breuses pierres de taille. Grand édifice. Stèles funéraires.

33. Henchir-Abd-er-Rhaman. Vestiges d'un certain nombre de monuments. Trace d'enceinte.

34. Henchir-Moussa. Gros village dépendant de Thuburnica. Nombreux blocs de pierre — Inscriptions (Cagnat, Explor. en Tunisie, II, p. 93 et suiv. ; Carton, Bull. arch. du Comité, 1906, p. cxc et suiv. ; C. I. L., VIII, p. 1428 et 2543).

36. Henchir-es-Sid. Restes d'une agglomération importante. Tombes.

45, 50. Tronçons d'un aqueduc captant pour l'alimentation de Simitthu les eaux de l'Aïn-Rezat ; cf. aussi 58 (Carton, Revue tunisienne, 1897, p. 46 et suiv. ; Chenel dans Y Enquête sur les installations hydrauliques, I, p. 65 et suiv. ; cf. II, p. m,n° 1 ; Assoc. fr. pour l'avancement des Sciences, Carthage, 1896, p. 276 et suiv.).

51. Henchir-el-Belda. Fortin entouré de ruines. Eta­blissement agricole.

67. Citernes servant de réservoir à l'aqueduc de Chemtou (40mx30m) (Installations hydrauliques, II, p- 112, n° 10).

70. SIMITTHV [COL. IVLIA AV G. NVMIDICA] (Chemtou). Ruines d'une ville très importante (voir le plan à la page suivante) qui s'est créée autour des carrières de marbre numidique exploitées dès I'époque carthaginoise (9 du plan). — On distingue les monuments suivants :

Forum (4) ; temple gréco-punique, puis romain (8) ; théâtre (3) ; amphithéâtre (7) ; thermes (2) ; deux églises chrétiennes (5) ; pont sur la Medjerda, construit sous Trajan (6) ; aqueduc (1 du plan, 69 de la carte) amenant les eaux de vastes citernes (n° 67 de la carte) ; maisons ; nécropoles avec tombes ornementées et mausolées. Inscriptions (Tissot, Le bassin du Bagrada, p. 6 et suiv. ; Géogr., II, p. 268 et suiv., 812 ; Cagnat, Explor. en Tunisie, II, p. 100 et suiv. ; Nouvelles Explor. en Tunisie, p. 97 et suiv. ; Saladin, Rapport de mission, II, p. 9 et suiv. (avec plans de presque tous les édifices) ; Cagnat et Saladin, Tour du Monde, LVI, p. 98 et suiv. ; Toutain, Mél. de Rome, XII. p. 366 et suiv. ; Mémoires présentés par divers savants à l'Acad. des Inscr., ire série, X, p. 453 et suiv. ; Carlon, Bull. arch. du Comité, 1908, p. 429 et suiv. ; Dubois, Étude sur l'administration des carrières dans le monde romain, p. 31 et suiv. : C. I. L., VIII, p. 1416 et 2538).

 

 

Insérer Plan : Plan des ruines de Chemtou d'après les relevés de M. Caillai coordonnés par M. Ch. Emonts.

73. Sidi-Assem. Édifice en blocage. Inscriptions (Cagnat, Explor. en Tunisie, II, p. 99 ; Carton, loc. cit., p. 219 ; Toutain, Mél. de Rome, 1893, p. 446 ; Bull. des Antiq. de France, 1896, p. 87 et suiv. ; C. I. L., VIII, 22193).

75. Aïn-el-Metouia = Henchir-Dekir. Petite cité entourée d'un mur d'enceinte, avec tours. Citernes. Fontaine romaine bien aménagée jaillissant dans une chambre (5mX2m). Inscriptions (Cagnat, Explor. en Tunisie, II, p. 125 et suiv. ; Carton, loc. cit., p. 224. et suiv. ; Installations hydrauliques, II, p. 112, n° 13 ; C. I. L., VIII, p. 14 25). Aux environs, près de la source d'Aïn-Gaga, inscription et milliaire (ibid., p. 1428 et n° 22202).

77. Bordj-Helal. Très grande forteresse byzantine construite par Solomon sur les restes d'un bourg antique. Pentagone irrégulier défendu sur ses différents fronts par 15 tours carrées (Tissot, Bassin du Bagrada, p. 32 et suiv. ; Géogr. comparée de l'Afrique, II, p. 266 et suiv., cf. 812 ; Cagnat, Explor. en Tunisie, II, p. 99 ; Saladin, Rapport de mission, II, p. 427 et suiv., avec un plan ; Carton, loc. cit., p. 216 et suiv. ; Diehl, Nouv. arch. des Missions, IV, p. 420 et suiv., avec plans ; C. I. L., VIII, p. 157 1415 et 2538).

82. Henchir-el-Mazoula. Restes d'un fortin ? (Carton, Bull. arch. du Comité, 1891, p. 230).

86. Au sommet du Djebel-el-Hairech, plusieurs tombes mégalithiques (Carton, Bull. arch. du Comité, 1891, p. 215 ; Anthropologie, 1891, n° 1, p. 14 (du tirage à part).

94- Vieux Ghardimaou  =  Henchir-Sidi-bou-Merzoug. Rui­nes étendues mais complètement indistinctes (Cagnat, Explor. en Tunisie, I, p. 92 ; II, p. 79 ; C. I. L., VIII, p. 1432 et 2549).

98. Sidi-Mohammed-el-Azreg. Gros village. Mausolée (Cagnat, Explor. en Tunisie, II, p. 84 ; Carton. Comptes rendus de l'Acad. des Inscr., 1890, p. 467 ; C. I. L., VIII, p. 1434 et 2549).

103. Ouecht-Sedra. Fondations d'un grand bâtiment ; citernes.

105 et 106. Henchir-Bezzâz. Sur la face nord-ouest et sud-est de la montagne, caveaux recouverts de grosses dalles contrebutées. Édifice rectan­gulaire encore debout.

107. Agglomération importante. Grandes citernes.

108. Sidi-bou-Goussa. Ruine d'un kilomètre de côté. Mur d'enceinte renforcé de tours carrées. In­scriptions (Carton, Bull. arch. du Comité, 1891, p. 232).

113. THVNVSVDA [COL.] (Sidi-Meskine). Ruines, étendues, réservoirs en blocage, citernes (Cagnat, Explor. en Tunisie, II, p. 98 ; Tissot, Géog., II, p. 308 ; Carton, loc. cit., p. 231 ; C. I. L., VIII, 22194, cf. 22193).

114. Sidi-Rherib = Sidi-Aghib. Ruines d'un fortin ? ; au-dessous, dans la vallée, réservoir de 14m,40 de côté avec contreforts de 10m d'épaisseur (Carton, loc. cit., p. 233).

119. Ruine étendue mais très indistincte. Inscriptions (Carton, loc. cit., p. 234).