Connexion
LA CHEBBA

 Carte de l'Atlas archéolgique de la Tunisie : Feuille LXXXII

Megazoom Image Viewer

   Les renseignements relatifs aux ruines comprises dans cette carte ont été recueillis sur le terrain par :

MM. les lieutenants Eveno, Lambert, de Meslon et Ungerer.


 

3. Henchir-Chkemania. Grand édifice en blocage, divisé en deux chambres, encore debout en partie. Traces d'enceintes. Grande galerie souterraine.

4. Henchir-Chammar. Etablissement agricole de quelque importance ; citernes ; chambres funéraires.

10. Henchir-Zerda. Etablissement agricole. Réservoir.

21. Henchir-Toumania. Ruine assez étendue. Gros village. Traces de canalisation antique (Enquête sur les installations hydrauliques romaines en Tu­nisie, I. p. 21 [Maumené]).

33. El-Aerg. Villa avec thermes privés. Mosaïques et peintures murales. Inscription (D. Novak, Fouilles d'une villa romaine dans les Publications de l'Assoc. histor. de l'Afrique du Nord, 1901 ; Gauckler, Marche du service des Antiquités de Tunisie en 1899, p. 9 et suiv ; en 1900, p. 11 ; Id. Inventaire des mosaïques de la Gaule et de l'Afrique, II, p. 37, n° 89 [avec la bibliographie complète] ; C. I. L., VIII, 22887 et 22888).

38. Henchir-Djebenine. Ruine assez étendue. Nombreuses substructions.

42. Sidi-Abdallah-el-Merakchi. Villas ornées de mosaïques (Bull. arch. du Comité, 1902, p. eux et suiv. ; p. CLXVI et suiv. ; Gauckler, Marche du service des Antiquités de Tunisie en 1902, p. 19 et 20 ; Id., Inventaire des mosaïques de la Gaule et de l'Afrique, II, p. 34-37, nos 86-88 ; Catal. du Musée Alaoui, suppl. p. 24, nos 292-294).

44-45. RVSPAE ? (Guérin, Voy. arch., I, p. 150 ; Tissot, Géogr., Il, j). 180).

46. IVSTINIANOPOLIS ? (Pélissier, Description de la Régence de Tunis, p. 99 ; Guérin, Voy. arch., I, p. 150).

52. Ruine assez importante. Citernes. Barrage.

54. Henchir-Haïa. Ruines importantes d'un établissement agricole. Réservoirs circulaires (Enquête sur les installations hydrauliques en Tunisie, I, p. 20 [Maumené]).

63. Henchir-Tourfech. Nombreuses traces de construction. Canaux pour l'adduction de l'eau. Grand réservoir (Enquête sur les installations romaines en Tunisie, I, p. 21 et 22 [Maumené], avec fig.).

69. Henchir-Chemta. Nombreuses traces de construction.

71. Henchir-Zelba. Agglomération importante. Mausolée et tombes.

73. BARARVS [MVNICIPIVM] (Henchir-Rougga). Restes d'une ville. Porte monumentale. Amphithéâtre. Mausolée. Nécropole très étendue au Nord. Citernes à deux bassins et réservoirs circulaires parfaitement conservés, dont l'un est considérable (40mx37m,5o), l'autre plus petit (17m de rayon). Les piliers qui soutiennent les voûtes devaient avoir 8m de hauteur (Guérin, Voy. arch., I, p. 164 ; Tissot, Géogr., II, p. 187 ; Enquête sur les installations hydrauliques romaines en Tunisie, I, p. 14 et suiv. [Maumené, qui prend l'amphithéâtre pour un bassin] ; p. 39 et suiv. [P. Blanchet] ; p. Blanchet, Nouv. arch. des Missions, IX, p. 115).

76. Henchir-Guemaguen. Agglomération agricole. Réservoirs à huile (2m,50 de profondeur).

81. Henchir-ben-Assine. Installation agricole. Puits.

91. Henchir-Fnineche. Établissement agricole. Citerne très bien conservée.