Connexion
OUARGHA

Megazoom Image Viewer


Les renseignements relatifs aux ruines comprises dans cette carte ont été recueillis sur le terrain par :

MM. les lieutenants Burat, Corda, de Lavalette, Misandeau, Perret et Pouy.


 

1. MASCVLVLA (Henchir-Guergour). Vaste ruine ; restes d'édifices ; des mausolées monumentaux. Nombreuses inscriptions (R. Cagnat, Explorations en Tunisie, I, p. 54 et suiv. ; Toussaint, Bull. arch. du Comité, 1898, p. 200 et 265 ; C. I. L.., VIII, p. 1519 et suiv.).

4- Henchir-Touireuf. Poste militaire ; traces d'enceinte et de constructions. Mausolée. Inscriptions (R. Cagnat, op. cit., p. 53 et suiv. ; Toussaint, loc. cit., p. 201 et 211).

7. Henchir-Bou-Allouch. Exploitation agricole. Inscription (C. I. L., VIII, p. 1523 ; Toussaint, loc. cit., p. 213).

9. Henchir-Kharrouba. Village antique ; une borne milliaire. Épitaphes (Toussaint, loc. cit., p. 202 et 219).

12. Henchir-Sidi-Nasseur. Vaste exploitation. Inscriptions (Toussaint, loc. cit., p. 201 et 218).

14. Henchir-Ksar-Razelli. Village antique. Poste militaire d'époque byzantine, de 38 mètres sur 32, avec tours. Fragments d'inscriptions (Toussaint, loc. cit., p. 201 et 211).

18. Henchir-el-Kchaïchia. Ancien centre agricole. Bas-relief funéraire avec inscription.

20. Henchir-el-Mehalla. Ruines assez importantes. Grande exploitation agricole. Moulins à huile.

30. Henchir-Kasr-ez-Zit. Village antique. Citernes. Tombeaux dans le roc. Beaucoup de moulins à huile (Toussaint, loc. cit., p. 204).

42. Henchir-Djeradou. Grande ruine. Traces d'enceinte et de plusieurs édifices. Fortin. Source aménagée avec bassin (Toussaint, loc. cit., p. 203 et 213).

43. Henchir-bou-Kouskouss. Ruine assez étendue sur un mamelon isolé. Fortin. Débris de colonnes, de chapiteaux, de corniches (Toussaint, loc. cit., p. 203 et 215).

44- Henchir-er-Retba. Petit bourg. Chapelle chrétienne. Inscriptions (Toussaint, loc. cit., p. 204).

45. Henchir-Sertouta. Village situé sur un mamelon. Enceinte. Vastes citernes (Toussaint, loc. cit., p. 203 et 215).

46. Henchir-Aïn-es-Safra ou Henchir-Sidi-Mohammed-et-Touir. Poste militaire byzantin, et petit village. Inscriptions tumulaires (Toussaint, loc. cit., p. 202 et 212).