Connexion
ZAGHOUANE

 Carte de l'Atlas archéolgique de la Tunisie : Feuille XXXV

Megazoom Image Viewer

Les renseignements relatifs aux ruines comprises dans cette carte ont été recueillis sur le terrain par :

MM. les capitaines Toussaint et Grenet, les lieutenants Colliard, Ebener, Serres et Viguier.

Ils ont été complétés par

M. Grauckler, directeur des Antiquités de la Tunisie.


 

6. ABBIR CELLAE [MVNICIPIVM IVLIVM PHILIPPIANVM ABBIR CELLENSE] (Henchir-en-Naâm) (Bull. des Ant. afric., 1882-1883, p. 022 ; Tissot, Géographie comparée de r Afrique romaine, II, p. 593 ; C. I. L., VIII, p. 102).

8. THAGARI [MVNICIPIVM THAGARITANVM] (Henchir-Tell-el-Caid). Ruines considérables. Plusieurs édifices debout (temple, construction voûtée, fortin, citernes, conduite d'eau, mausolée). La localité s'appelle aussi Aïn-Tlit (Tissot, Bull. des Antiq. afric., 1882, p. 34 et suiv. ; Toussaint, Bull. arch. du Comité, 1893, p. 216 et suiv. ; C. I. L., VIII, p. 1272).

13. Henchir-Sidi-Kamel. Restes d'un village.

18. Henchir-Souaïa. Ruines étendues ; vestiges de plusieurs bâtiments importants ; colonnes, cha­piteaux. Se rattache peut-être au 11" 19.

19. Henchir-Sidi-Ameur ou Henchir-el-Benia. Ruine importante. Citernes, débris d architecture.

22. GOR [CIVITAS GORITANA] (Henchir-Drâ-el-Gamra). Ruines importantes ; aucun édifice debout. Chapiteaux et colonnes (Tissot, Géogr., p. 555 ; Toussaint, Bull. arch. du Comité, 1893, p. 213 ; C. L L., VIII, p. 1278).

23. Henchir-Sidi-Abd-el-Azziz. Ruines étendues. Vaste édifice au sommet d'un mamelon. Vestiges d'enceinte.

35. Bir-Chana. Ruines d'un grand bâtiment rectangulaire. Mosaïques du Zodiaque, du paon et de l'Océan (Musée Alaoui, A, 10 à 12) ; mosaïque du focarius (Bull. arch. du Comité, 1894, p. 308 à 310).

36. Henchir-Aïn-el-Djour. Ruines étendues. Colonnes et chapiteaux. Travaux de captation de la source ; les eaux allaient rejoindre l'aqueduc de Zaghouane.

58. Zaouia-Sidi-Abd-el-Kader. Puits romain utilisé alimentant un bassin carré de 2 mètres de côté duquel pari un petit aqueduc de 50 mètres pour l'entretien d'un jardin.

62. Madreb-el-Assas. Mausolée.

67. THVBVRBO MAIVS [COLONIA IVLIA AVRELIA COMMODA] (Henchir-Kasbat ou Pont du Fahs).

Grandes ruines. Voir le croquis suivant qui est dû à M. le capitaine Molins :

 

A : Forum ? À côté a été trouvée une statue très mutilée en marbre blanc, peut-être une Cybèle assise sur un siège à dossier, dont les appuis sont formés par deux lions ailés ou deux sphinx. Dallage soigné.

B : Maison particulière, citernes et puits.

C : Thermes.

: Basilique.

E : Temple de Mercure.

F : Citadelle byzantine ? Monument dont le plan est indique par de longues pierres fichées en terre ; elles portent presque toutes des ins­criptions. Colonnes. Le sol était dallé.

: Réduit fortifié byzantin.

: Grands réservoirs publics.

J : Grand temple hexastyle. Cf. Cagnat et Gauckler, Monuments historiques de la Tunisie (I, Temples païens), pl. 120, pl. XXII à XXIV.

K : Inscription d'un mausolée hexagone détruit. (Guérin, Voy. arch., II, p. 365 et suiv. ; Tissot, Géogr., II, p. 545 et suiv. ; C. J. L., VIII, p. 106 et 1272.

68. Henchir-el-Krouema. Restes d'un établissement agricole. Moulins à huile ; citernes.

75. Henchir-Madjoub. Restes d'un village. Moulins à huile ; conduites d'eau ; grand bâtiment sur un mamelon.

104. Zaghouane. Ville antique dont les restes ont été recouverts par la ville moderne. Pas de monuments debout, sauf une porte triomphale (fig. 2). Au sud-ouest de la ville, prise d'eau qui alimentait Ie grand aqueduc de Carthage.

Nymphée avec cella et portique demi-circulaire formant terrasse et dominant le bassin de captation. (Voir la planche annexée). Les synonymies de Villa Magna proposées par Wilmanns et de Onellana que préfère Tissot sont absolument incertaines (Poyssonnel, Voyages, I, p- 44 et suiv. ; Guérin, Voy. arch., II, p. 291 et suiv. ; Temple, Excursions, 1, p. 286 et suiv. ; Pellissier, Description de la Régence de Tunis, p. 65 ; Tissot, Géogr., II, p. 548 et suiv. ; Caillai, Rev. Arch., 1873 (II), p. 292 et suiv. ; C. I. L., VIII, p. 113 et 1 279).

 

114. Henchir-Sidi-bou-Hamida. Restes d'une villa ; colonnes, chapiteaux. Fragment d'un règlement agricole (Toussaint, Bull. arch. du Comité, 1893, p. 219).

130. Henchir-el-Krendeg. Restes d'une petite ville. Amphithéâtre, citernes, mausolée, pont. A quelque distance au sud, sur un mamelon, vestiges d'un grand bâtiment isolé.

132. Henchir-el-Azreg. Groupe de ruines séparé en deux par 1111 ravin. Sur la rive droite, poste militaire ; sur la rive gauche, le village antique.

136. Henchir-Sidi-Sliman. Quelques vestiges d'enceintes ; colonnes, chapiteaux.

138. Aqueduc qui mesure encore plus de 500 mètres de longueur. Amenait sans doute l'eau à Henchir-Sidi-Sliman.

142. Henchir-Bent-el-Bey. Restes d'une petite ville. Vaste salle voûtée soutenue par des colonnes antiques. Fragments de corniches gisant à terre. Nombreux débris. Inscriptions (Toussaint, Bull. arch. du Comité, 1893, p. 222).

145. Henchir-en-Naja. Quelques bâtiments entourant une enceinte rectangulaire de 40 mètres sur 30 mètres. Colonnes, chapiteaux, fragments de sculptures.

149. Sidi-Medine-el-Aala. Restes d'une petite ville. Bassin antique où était captée l'une des sources. Traces d'enceinte fortifiée. Mausolées. A un kilomètre au nord, deux mausolées (Ksar-et-Thrila) ; cent mètres plus loin un troisième (Cagnat, Nouvelles explorations en Tunisie, p. 1 et suiv. ; C. I. L., VIII, p. 1280).

150. Henchir-el-Djouf. Ruines étendues. Citadelle, temple, citernes, mausolée.

 

 

Nymphée de Zaghouane d'après des photographies et les relevés de M. Caillat

Coupe du nymphée
Plan du nymphée
Bassin antérieur
État actuel du nymphée