Voile pour couvrir le pain – Serviette

Laoust-Chantréaux, Germaine > Auteur



​​​​​​tamendilt ; tamizart uġrum

De dimensions plus petites que l’amendil (4 ampans x 5 ou même 2 ampans ½ de côté 83x88cm) la serviette servant à recouvrir le pain est toujours de décoration fort sobre qui suivant les régions rappelle celle du châle de femme, ou du voile de tête teint par « réserves »

Quoique d’un emploi peu généralisé on la retrouve en pays berbère du Moyen-Atlas (Beni Mguild, Zaïan, Aït Wanergui, jusqu’à Ksar es-souk et le Tafilalet).

 




Sources de contenue-Médiatheque - SHS
CollectionArchives de la recherche
FondsFonds Germaine Laoust-Chantréaux > Le tissage et ses usages (Maroc)
Sous-fondsLe tissage et ses usages (Maroc)
Titre d'ensembleDivers
AuteurLaoust-Chantréaux, Germaine > Auteur
Date de publication1940
SupportTexte - Manuscrits
Formattext/html
CoteChantreaux-031
Mots-clésServiette, Voile
Domaines d'intérêtTissage, Culture matérielle, Habillement
DisciplineEthnologie
Couverture chronologiqueXXe siècle
Gestion des droitsReproduction sur demande
Permalienhttp://cinumed.mmsh.univ-aix.fr/idurl/1/100597


Documents associés