Inventaires et catalogues, une longue histoire

Berthier, Annie > Auteur



Url externeVoir le document
Sources de contenuRevue des mondes musulmans et de la Méditerranée (REMMM)
AuteurBerthier, Annie > Auteur
Numero du périodique99-100
Année2002
eFormattext/html
LanguesFrançais
NoteLa constitution des fonds orientaux de la BNF et leur traitement s'inscrivent dans un mouvement commencé dès le XVIe siècle. Ils reflètent une évolution de la conception du monde propre à l'Occident, et de nouvelles façons de se l'approprier. Dès le début du XVIIe siècle, l'ouverture aux littératures et aux connaissances scientifiques d'autres pays et d'autres cultures se manifeste par la collecte de livres orientaux qui, d'abord aléatoire, devient de plus en plus précise et exigeante. Dans l'Encyclopédie, d'Alembert cite l'étude des langues comme l'une des composantes essentielles de la connaissance. Au XVIIIe siècle, le comte de Volney pose la question de la translittération des langues orientales et de la typographie en caractères originaux. À la fin du XVIIIe et au XIXe siècle commence la période de l'érudition : pour étudier ces livres, de nouveaux instruments d'analyse — dictionnaires, grammaires, traductions — sont élaborés. Dans les bibliothèques, le passage du simple inventaire aux catalogues, de plus en plus détaillés, reflète aussi une évolution du regard sur le monde, regard qui se fait de plus en plus précis et analytique, cherchant à observer « même ce qui ne tombe pas sous les sens », tout ce qui se mesure et se compte.
Mots-clésCatalogues, Fonds orientaux, Inventaires
Domaines d'intérêtMobilités, Echanges
InstitutionsBnF - Bibliothèque nationale de France
Gestion des droits© Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée
URLhttp://remmm.revues.org/1171
Permalienhttp://cinumed.mmsh.univ-aix.fr/idurl/1/36939


Documents associés