Renaissance arabe et solidarité musulmane dans La Nation arabe

Gayffier-Bonneville > Auteur



Url externeVoir le document
Sources de contenuRevue des mondes musulmans et de la Méditerranée (REMMM)
AuteurGayffier-Bonneville > Auteur
Numero du périodique95-98
Année2002
eFormattext/html
LanguesFrançais
NotePubliée à Genève de 1930 à 1938, la revue La Nation arabe voulait initialement s'adresser aux intellectuels européens. Les points de vue développés par les deux rédacteurs, Chekib Arslan et Ihsan al-Djabri, montrent toutefois que le lectorat visé était surtout arabe et musulman. Arslan et Djabri sont convaincus de la renaissance de la nation arabe, qu'ils attribuent en grande partie à la politique des puissances européennes dans les États arabes. Les signes de ce réveil sont rapportés, notamment l'intérêt mutuel que les Arabes se portent, la communion des peuples dans la souffrance, l'émergence de personnalités hors du commun. La revue avait une intention militante originale pour l'époque : elle entendait mobiliser les esprits en vue de mener le combat de la renaissance, arabe et musulmane, non seulement contre les puissances occupantes, mais aussi contre le projet sioniste qui menaçait l'intégrité territoriale de la Palestine, voire de la patrie arabe.
Mots-clésDomination coloniale
Domaines d'intérêtRéforme, Identités, Identité nationale, Conflits, Domination, Intellectuels
InstitutionsNation arabe (revue)
PersonnesChekib Arslan, Ihsan al-Djabri
Gestion des droits© Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée
URLhttp://remmm.revues.org/227
Permalienhttp://cinumed.mmsh.univ-aix.fr/idurl/1/37014


Documents associés