The Canonization of Ibn Mâjah: Authenticity vs. Utility in the Formation of the Sunni Ḥadîth Canon

Brown, Jonathan AC > Auteur



Url externeVoir le document
Sources de contenuRevue des mondes musulmans et de la Méditerranée (REMMM)
AuteurBrown, Jonathan AC > Auteur
Numero du périodique129
Année2011
eFormattext/html
LanguesFrançais
NoteIn Sunni Islam, the canonical ‘Six Books’ of hadith derive their authority as doctrinal references from scholarly consensus on their reliability as representations of the Prophet’s Sunna. One of the Six Boooks, the Sunan of Ibn Majah, however, presents a bizarre exception. Although it has been considered part of the Six Book collection since the late eleventh century, it has been consistently and severely criticized by Sunni scholars for the large number of unreliable hadiths it contains. Explaining the canonical status of Ibn Majah’s Sunan despite these criticisms requires recognizing that the hadith canon was based not only on authenticity but also on utility. The Six Books served to delimit the countless numbers of hadith in circulation into a manageable form, and Ibn Majah’s Sunan added to this canonical body a useful number of hadiths not found in the other Six Books. Sunni scholars themselves acknowledged that, in the case of Ibn Majah’s Sunan, utility trumped authenticity in the Sunni hadith canon.;Dans l’Islam sunnite, l’autorité doctrinale des « Six Livres » canoniques de hadith repose sur le consensus savant affirmant qu’ils offrent une image fiable de la Sunna du Prophète. Un de ces Six Livres, le Sunan d’Ibn Majah, présente toutefois une étonnante exception. Bien qu’il ait été considéré comme l’un de ces Six Livres depuis la fin du xie siècle, il a été en permanence sévèrement critiqué par les savants sunnites en raison du grand nombre de hadith non fiables qu’il renferme. Comprendre le statut canonique du Sunan d’Ibn Majah en dépit de ces critiques, implique donc de reconnaître que le canon du hadith n’était pas seulement basé sur l’authenticité, mais aussi sur la notion d’utilité. Les Six Livres ont pour fonction de limiter le nombre infini de hadith en circulation, et le Sunan d’Ibn Majah ajoutait à ce corpus un nombre utile de hadiths absents des autres ouvrages canoniques. Les savants sunnites admettent d’ailleurs que, dans le cas du Sunan d’Ibn Majah, l’utilité l’emporta sur l’authenticité dans le canon sunnite.
Mots-clésForgerie, Canon
PersonnesIbn Majah
Gestion des droits© Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée
URLhttp://remmm.revues.org/7154
Permalienhttp://cinumed.mmsh.univ-aix.fr/idurl/1/38001


Documents associés