Corporate identity and ‘clan’ affiliation: an explanation of form in Irish megalithic tomb construction

Powell, Andrew B. > Auteur



Url externeVoir le document
Sources de contenuPréhistoires méditerranéennes
Titre (Périodique)Préhistoires méditerranéennes
AuteurPowell, Andrew B. > Auteur
Numero du périodiqueColloque | Fonctions, utilisations et représentations de l’espace dans les sépultures monumentales du Néolithique européen, 8-10 juin 2011, Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, Aix-en-Provence
Année2014
eFormattext/html
LanguesAnglais
NoteDifferent forms of Irish megalithic tomb, in particular court tombs and passage tombs, are interpreted as expressions of distinct but related ritual discourses mediating social interactions at different levels within the changing segmentary structure of Neolithic society through the construction and use of megalithic mortuary monuments. It is suggested that, while the design of court tombs symbolised the ideological structures of local lineage-based corporations closely associated with the settlement and economic exploitation of claimed ancestral territories, the design of passage tombs symbolised those of higher-level descent categories, possibly clans, which may have come to dominate the succession to resources by exploiting wider-ranging links between the local communities for certain types of transactions. Not only were the symbolic principles underlying these two discourses quite different, but those expressed in passage tomb form and ritual may have been in deliberate opposition to those expressed at court tombs.; Différentes formes de tombes mégalithiques d’Irlande, en particulier les tombes à cour (court tombs) et les tombes à couloir (passage tombs), sont ici interprétées comme les expressions de discours rituels distincts mais liés, permettant des interactions sociales à différents niveaux au sein de sociétés néolithiques aux structure segmentaires en changement, à travers la construction et l’utilisation de monuments funéraires mégalithiques. Selon l’auteur, alors que l’architecture des tombes à cour symbolise les structures idéologiques de corporations à lignages étroitement associées avec l’occupation et l’exploitation économique de territoires ancestraux revendiqués, l’architecture des tombes à couloir symbolise celles de groupes de descendance plus lointaine, possiblement des clans, qui ont pu parvenir à dominer la succession aux ressources en exploitant des liens plus larges entre les communautés locales pour certains types de transactions. Non seulement les principes symboliques sous-jacents à ces deux discours étaient très différents, mais ceux exprimés dans les formes et les rituels des tombes à couloir s’opposaient peut-être délibérément à ceux exprimés dans les tombes à cour.
Mots-clésTombe à couloir, Tombe à cour, Clan, Lignage
Domaines d'intérêtMégalithique
DisciplinePréhistoire
Couverture chronologiqueNéolithique, Préhistoire
Gestion des droits© Préhistoires méditerranéennes
URLhttp://pm.revues.org/893
Permalienhttp://cinumed.mmsh.univ-aix.fr/idurl/1/39036


Documents associés