Le contexte géomorphologique et faunique de l’homme de Montmaurin (Haute-Garonne)

Crégut-Bonnoure, Évelyne > Auteur



Url externeVoir le document
Sources de contenuPréhistoires méditerranéennes
Titre (Périodique)Préhistoires méditerranéennes
AuteurCrégut-Bonnoure, Évelyne > Auteur, Boulbes, Nicolas > Auteur, Guérin, Claude > Auteur, Pernaud, Jacques > Auteur, Tavoso > Auteur, Cammas > Auteur
Numero du périodiquen° 01
Année2010
eFormattext/html
LanguesFrançais
NoteHuit cavités sont visibles dans le karst de Montmaurin, dont la Niche qui a livré des restes humains anténéandertaliens. Grâce aux témoins de cinq nappes alluviales, édifiées par la Garonne et ses affluents, dont les traces sont visibles dans les environs du karst, il est possible de dater le remplissage de ces diverses cavités. Tous sont postérieurs à l’édification de la basse terrasse « mindélienne ». Le recoupement des données géomorphologiques et paléontologiques de la Niche permet d’attribuer ses dépôts au Pléistocène moyen et au Pléistocène supérieur. En effet, les 26 espèces de mammifères identifiées se répartissent en deux assemblages distincts. Celui des niveaux C1 et C3 est caractéristique de la fin du Pléistocène moyen. Il est contemporain du stade isotopique 7. La couche sommitale B est datée d’une phase froide du Pléistocène supérieur. L’abondance des carnivores dans les niveaux C1 et C3, jointe aux traces de morsures laissées sur les ossements d’herbivores, permet de privilégier le fonctionnement de repaire de cet ensemble. Il a aussi été un lieu d’hibernation pour l’ours et a été occupé occasionnellement par l’homme.
Mots-clésMontmaurin, Repaire de carnivores
Domaines d'intérêtFaune, Géomorphologie, Environnement
DisciplinePréhistoire
Couverture chronologiquePléistocène moyen, Pléistocène supérieur
Gestion des droits© Préhistoires méditerranéennes
URLhttp://pm.revues.org/543
Permalienhttp://cinumed.mmsh.univ-aix.fr/idurl/1/39710


Documents associés