L’action catholique espagnole et la formation de propagandistes et militants ouvriers

Montero, Feliciano > Auteur



Url externeVoir le document
Sources de contenuRives méditerranéennes
Titre (Périodique)Rives méditerranéennes
AuteurMontero, Feliciano > Auteur
Numero du périodiquen° 21
Année2005
eFormattext/html
LanguesFrançais
NoteL’Institut Social Ouvrier (ISO) est fondé par l’Association Catholique des Propagandistes en 1932, la Confrérie Ouvrière d’Action Catholique (HOAC) est fondée par la hiérarchie ecclésiastique en 1946. Ces deux institutions partent de la même constatation de « l’apostasie » des masses ouvrières, répondent aux mêmes objectifs, leur reconquête, par des leaders eux-mêmes ouvriers. Mais elles représentent deux modèles de formation militants opposés : un catholique de choc ou bien un militant ouvrier chrétien, impliqué dans la lutte ouvrière. Paradoxalement, c’est sous le franquisme qu’apparaît une initiative authentiquement ouvrière, qui critique et révise le catholicisme social antérieur à la guerre civile.
Mots-clésLutte ouvrière, Militantisme, Franquisme, Ouvriers chrétiens
Domaines d'intérêtSyndicalisme, Travail, Religion, Catholicisme
DisciplineHistoire
InstitutionsConfrérie ouvrière d’action catholique (HOAC), Institut social ouvrier (ISO), Association catholique des propagandistes
Gestion des droits© Rives méditerranéennes
URLhttp://rives.revues.org/495
Permalienhttp://cinumed.mmsh.univ-aix.fr/idurl/1/40047


Documents associés