Accoutrements à Marseille d’après les inventaires après décès 1556-1578

Rigouleau, Céline > Auteur



Url externeVoir le document
Sources de contenuRives méditerranéennes
Titre (Périodique)Rives méditerranéennes
AuteurRigouleau, Céline > Auteur
Année2004
eFormattext/html
LanguesFrançais
NoteEn 2004, à la parution du numéro, Céline Rigouleau mène un DEA dirigé par Gabriel Audisio, UMR TELEMME/Université de Provence. Cet article a été réalisé d’après un travail de maîtrise portant sur les usages vestimentaires de la société marseillaise du XVIe siècle. Aspect mal connu de cette société, le vêtement fait pourtant partie intégrante de la vie quotidienne, sociale, voir même politique avec l’instauration des lois somptuaires. L’inventaire après décès a été choisi comme base d’étude et utilisé de manière sérielle pour la période 1556-1578. Ainsi 487 actes ont été dépouillés et informatisés sur une base de données. Près de 9019 vêtements et accessoires ont pu ainsi être recensés et classés dans une typologie. Appréhender le vêtement sous cet angle, a permis de mettre en valeur la richesse et la diversité de l’habillement marseillais, mais aussi de mettre en lumière les limites de l’inventaire après décès dans l’appréhension de cet aspect de la civilisation matérielle.
Mots-clésVêtement, Lois somptuaires, Mode vestimentaire, Inventaire après décès
Domaines d'intérêtCulture matérielle
DisciplineHistoire
Couverture chronologiqueXVIe siècle
Gestion des droits© Rives méditerranéennes
URLhttp://rives.revues.org/1493
Permalienhttp://cinumed.mmsh.univ-aix.fr/idurl/1/41106


Documents associés