Le commerce du poisson en conserve à Gênes au XVIIIe siècle, d’après une source douanière

Tosco, Giorgio > Auteur



Url externeVoir le document
Sources de contenuRives méditerranéennes
Titre (Périodique)Rives méditerranéennes
AuteurTosco, Giorgio > Auteur
Numero du périodiquen° 43
Année2012
eFormattext/html
LanguesFrançais
NoteUn sondage des registres douaniers de Gênes offre un aperçu du commerce du poisson en conserve au XVIIIe siècle, plus précisément à la période comprise entre 1730-1780. L’établissement des courbes annuelles de ce commerce révèle que l’activité poissonnière génoise connaît deux pics intenses. Le premier pic, qui est aussi le plus important, se produit en hiver. Il concerne le commerce de la morue et du hareng. Le second pic se produit durant les mois d’été et concerne le commerce du thon et de l’anchois. Le commerce de ces deux variétés de poissons s’est davantage accentué à la moitié du siècle, dans la mesure où le thon est devenu l’un des produits phares du commerce génois. Le poisson qui passe par Gênes est principalement destiné à la ville et à la Lombardie, mais cela n’empêche pas la demande des génois de baisser à la fin du siècle.
Mots-clésPorts, Poisson, Douane, Registres douaniers, Négoce, Consommation, Conserve, Approvisionnement, Mer
Domaines d'intérêtAlimentation, Commerce, Echanges
DisciplineHistoire
Couverture chronologiqueXVIIIe siècle
Gestion des droits© Rives méditerranéennes
URLhttp://rives.revues.org/4267
Permalienhttp://cinumed.mmsh.univ-aix.fr/idurl/1/41229


Documents associés