L’église des Aksûmites à Ẓafâr (Yémen) a-t-elle été incendiée ?

Robin, Christian Julien > Auteur



Url externeVoir le document
Sources de contenuRevue des mondes musulmans et de la Méditerranée (REMMM)
AuteurRobin, Christian Julien > Auteur
Numero du périodique129
Année2011
eFormattext/html
LanguesFrançais
NoteL’épisode de la destruction de l’église des Aksumites à Ẓafâr par les troupes ḥimyarites du roi Joseph en 522 permet d’étudier les pratiques d’enregistrement de l’histoire dans l’Arabie préislamique et la circulation de l’information historique au sein des différentes historiographies à l’œuvre dans le Proche-Orient. Partant des témoignages épigraphiques contemporains, cette étude met en lumière les mécanismes de la transmission de l’information en direction de sources narratives chrétiennes, et démontre que des sources hagiographiques postérieures sont susceptibles d’avoir préservé un matériau parfois plus fiable que d’autres textes plus anciens.;The episode of the destruction of the church of the Aksumites at Ẓafâr by the troops of the Himyarite king Joseph in 522 allows us to study the practices of historical recording in pre-Islamic Arabia and the circulation of historical information between the various historiographies at work in the Near East. Analyzing contemporary inscriptions, this study sheds some light on the mechanisms of the transmission of information to Christian narrative sources, and shows that even later hagiographic sources may have preserved more reliable material than other older texts.
Mots-clésAksum, Sources chrétiennes, Himyar, Sources hagiographiques
Domaines d'intérêtSources, Epigraphie
Gestion des droits© Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée
URLhttp://remmm.revues.org/7101
Permalienhttp://cinumed.mmsh.univ-aix.fr/idurl/1/36861


Documents associés