Les grandes messes panarabes : festivals et biennales d’art arabe dans les années 1970

Nakhli, Alia > Auteur



Url externeVoir le document
Sources de contenuRevue des mondes musulmans et de la Méditerranée (REMMM)
AuteurNakhli, Alia > Auteur
Année2014
eFormattext/html
LanguesFrançais
NoteLes festivals et biennales artistiques panarabes des années 1970 représentent les premiers évènements de leur genre dans le monde arabe, marquant l’ouverture du Maghreb sur le Machreq et vis-versa. Nous avons voulu ainsi mettre à jour l’aspiration sincère des artistes à instaurer des traditions d’échanges et de dialogue pour donner à voir un art arabe contemporain engagé et à forte charge identitaire. Même si ces évènements sont financés, par des régimes, dont la vision pour l’art est plutôt utilitaire et à visées propagandistes. À notre avis, ces rencontres n’ont pas bénéficié de l’intérêt qu’elles méritent auprès des historiens de l’art. Après l’« âge d’or » des années 1970, suivit une période de dépression : le rythme des expositions et rencontres arabes, après avoir connu une accélération durant la première moitié de la décade, se ralentit sensiblement durant la deuxième moitié pour s’arrêter durant la décennie suivante, malgré quelques volontés et initiatives éparses de faire revivre cette dynamique.;Festivals and pan-Arabic artistic biennales during the 1970s were the first events of their kind in the Muslim and Arabic-speaking world, signalling an opening between the Eastern and Western Mediterranean basins. Our purpose has been to give voice to the aspirations of artists seeking to promote a tradition of dialogue and exchange on issues of national and ethnic identity, even if such events were financed by regimes whose vision of art was essentially utilitarian and propagandistic. In our opinion, these events did not receive the recognition they deserved among art historians. A “Golden Age” in the early 1970s, marked by energy and enthusiasm was followed by a period of reduced activity and institutional inertia ending ultimately in the discontinuation of the event, despite various efforts to revive the exchange dynamic.
Mots-clésArt engagé, Biennale de Bagdad, Festival Al-Wâstî, Festival, Manifestations artistiques
Domaines d'intérêtPanarabisme, Arts, Beaux-Arts, Arabisme
Couverture chronologiqueXXe siècle
InstitutionsUnion générale des artistes plasticiens arabe
Gestion des droits© Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée
URLhttp://remmm.revues.org/8577
Permalienhttps://cinumed.mmsh.univ-aix.fr/idurl/1/37143


Documents associés