La mosquée chinoise : support d’identités et de modernités

Allès, Elisabeth > Auteur



Url externeVoir le document
Sources de contenuRevue des mondes musulmans et de la Méditerranée (REMMM)
AuteurAllès, Elisabeth > Auteur
Numero du périodique125
Année2009
eFormattext/html
LanguesFrançais
NoteAvec les réformes des années 1980, l’islam en Chine a retrouvé ses espaces de pratique et d'expression religieuses. Ces vingt dernières années ont été marquées par les restaurations et les nouvelles constructions de mosquées. On compte aujourd'hui officiellement plus de 40 000 mosquées dispersées sur l'ensemble du territoire dont la moitié en Chine intérieure. Les mosquées traditionnelles en forme de pagode tendent à disparaître peu à peu au profit de bâtisses aux styles cherchant à se rapprocher d'un modèle moyen-oriental et à exprimer une idée de la "modernité". Marqueur identitaire, la mosquée en Chine est aussi le reflet du statut social d’une communauté et un espace de compétition entre courants religieux.;With the 1980s reforms, Islam in China recovered its vital spaces for religious practice and expression. These past twenty years have been marked by the restoration and construction of mosques. Officially there are 40,000 mosques throughout the country, half of which are in China proper. Traditional mosques in pagoda style have disappeared slowly, replaced by a new Middle Eastern styled architecture representing the idea of “modernity”. As identity markers, Chinese mosques illustrate the social status of a community. They are also places of competition between religious trends.
Mots-clésPluriethnicité
Domaines d'intérêtPluralisme, Ethnicité, Religieux, Architecture religieuse, Pratiques religieuses, Architecture
Gestion des droits© Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée
URLhttp://remmm.revues.org/6211
Permalienhttps://cinumed.mmsh.univ-aix.fr/idurl/1/38078


Documents associés