L'environnement facteur de crise sanitaire. La ville antique de Syracuse

Bouffier, Sophie > Auteur



 



Content source Mediamed - Ressources multimédia en sciences humaines sur la Méditerranée
CollectionVidéos
FondsChaînes Mediamed > Les Décrypteurs - Analyser, comprendre, informe
ChannelLes Décrypteurs - Analyser, comprendre, informer
Sub channelSaison#1 – Épidémies
Title ensembleÉpidémies
AuthorBouffier, Sophie > Auteur
MédiaVidéo
Scientific disciplinesHistoire
TopicCrise, Santé, Crise sanitaire, Epidémie, Médecine
KeywordsPeste, Maladie
TemporalVe siècle av. J.-C., IIIe siècle av. J.-C.
NoteA plusieurs reprises, entre les 5e et 3e siècle avant notre ère, les armées ennemies qui assiègent la ville de Syracuse en Sicile sont frappées par un mal incurable. Les historiens antiques décrivent ces épidémies meurtrières de manière presque médicale, et les imputent souvent à la vengeance des dieux de la cité, offensés par l’ennemi. Mais ils pointent également deux causes essentielles : le lieu et la saison. En effet, la ville est implantée près d’un marais, malsain à l’arrière-saison. Seuls les étrangers sont frappés alors que la population locale s’est adaptée à l’endémicité paludéenne et à la malaria qui pouvait les fragiliser. Les plus faibles décèdent dès l’enfance et l’habitat est conçu hors des zones maléfiques pour limiter les risques. Mais aucune intervention de bonification n’est attestée car le marais est aussi source de richesse pastorale et piscicole, qui fait prospérer l’économie.
Copyright© Mediamed | Ressources multimédia en sciences humaines sur la Méditerranée - MMSH (USR 3125)
Creative CommonsCC-BY-NC-SA-4.0
Permalinkhttps://cinumed.mmsh.univ-aix.fr/idurl/1/104616


Documents associés