Les Garamantes aux portes de l'Empire romain

Schörle, Katia > Auteur



 



Content source Mediamed - Ressources multimédia en sciences humaines sur la Méditerranée
CollectionAudio
FondsChaînes Mediamed > Mare Nostrum (Radio Zinzine)
SubFonds-
ChannelRadio Zinzine
Title ensembleMare Nostrum (Entretien radiophonique)
AuthorSchörle, Katia > Auteur
MédiaAudio
Durée en mn01:00:00
Date de mise en ligne02/09/2021
Scientific disciplinesArchéologie
TopicEmpire romain, Recherches archéologique, Peuplement, Colonisation
KeywordsGaramantes, Berbères, Romains, Limes
TemporalAntiquité, IIIe siècle avant J.-C.
NoteC’est à la fin du IIIe siècle avant J.-C. que les Romains vont commencer la conquête de l’Afrique du Nord. Les enjeux sont d’assurer la maîtrise du bassin occidental de la Méditerranée et aussi de garantir l’approvisionnement en nourriture pour Rome, en particulier pour le blé et l’huile. Sous l’Empire, la romanisation s’accélère avec le développement de l’urbanisation et la difficile pacification de la frontière méridionale dans un milieu particulièrement difficile face à des tribus très mobiles. Le limes prend ici la forme de fortins tenus par des garnisons. Parmi les peuples au contact de l’armée romaine, les Garamantes. Connus d’abord grâce aux sources littéraires, c’est à partir des années 1930 qu’ils sont l’objet de recherches archéologiques approfondies.
Katia Schörle, chargée de recherche au CNRS au sein du Centre Camille Jullian, laboratoire de la MMSH-Aix Marseille Université, a travaillé sur le site de Bu Njem au sud de la Libye ; elle évoque pour nous ces recherches qui révèlent un peuple à la civilisation très développée.
Copyright© Radio Zinzine & MMSH-USR 3125 (Mediamed)
Creative CommonsCC-BY-NC-SA-4.0
Permalinkhttps://cinumed.mmsh.univ-aix.fr/idurl/1/109673


Documents associés